Accès membre



Suivez-nous sur

 
Inscrivez-vous au blog de RessourcesPRO

Comment ne pas perdre son nom de domaine ? PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

Cette mésaventure très désagréable arrive à des milliers d’entreprises chaque année. La raison principale ? Elles ont oublié de payer leur prestataire (c’est ballot). Que vous ayez réservé vous même votre nom de domaine, ou bien que vous en ayez confié la gestion à l’agence Web qui a réalisé votre site, il ne faut pas oublier qu’un nom de domaine ne s’achète pas, il se loue.

Ce sont les registraires ( ex : Gandi) qui gèrent pour vous ce nom de domaine, ils dépendent eux même des registres (ex : verisign ) eux-mêmes devant rendre des comptes à l’ICANN . L’utilité d’un nom de domaine est de rendre mémorisable une adresse IP composée de chiffres, en la « transformant » en un « texte » plus compréhensible.

Mais alors, que devient un nom de domaine perdu ?

Il n’est pas perdu pour tout le monde…

Lorsque l’on oublie de payer le renouvèlement de son nom de domaine, celui-ci est remis en vente au public. C’est alors que les charognards entrent en action.

Dans la pratique, des logiciels permettent de surveiller les noms de domaines qui arrivent à expiration. Des professionnels les utilisent pour analyser les noms de domaine qui pourraient les intéresser. Ils pistent alors plus particulièrement ceux-ci pour être prévenus à la seconde même ou le domaine redevient disponible. Il leur suffit alors de le réserver pour leur propre compte.

Que vont-ils faire de votre nom de domaine ?

On observe trois grands types d’utilisation des domaines expirés :

  • La première consiste à faire pointer le nom de domaine sur une page contenant de la publicité. Que celle-ci soit payée au clic ou à l’affichage, la personne qui a récupéré votre nom de domaine profite donc de votre trafic (à supposer que votre site ait été préalablement bien référencé) pour gagner de l’argent petit à petit. Même si ce gain représente une faible somme quotidienne, il devient très intéressant lorsque cette technique est appliquée sur des milliers de noms de domaine. Le pointage sur des sites classés X ou site de jeux d’argent est aussi une pratique courante (au passage, votre réputation en prend un coup).
  • Une autre consiste à faire pointer le domaine sur un site dont l’activité est la même, ou connexe à celle que présentait le site précédent (le vôtre). C’est un trafic gagné aisément sans se fatiguer à travailler son référencement.
  • Une troisième consiste à vous contacter pour vous proposer le nom de domaine que vous avez oublié de renouveler. Bien sûr, le prix n’est plus tout à fait le même qu’à l’origine. Selon le domaine, la vente se fait même parfois aux enchères, car selon son intérêt (capacité à être mémorisé, trafic naturel, etc.) les prix peuvent facilement s’envoler. À titre d’exemple, le domaine sex.org s’est vendu 150.000 dollars en 2008. Pour un domaine qui ne veut rien dire et pour lequel vous êtes le seul intéressé, les prix commencent souvent à 1500 dollars. Le calcul est assez vite fait. Cela vous coutera de toute façon moins cher que de refaire le référencement de votre site, de prévenir tous vos contacts que vos mails ont changés, etc.

Peut-on se protéger du rachat de son nom de domaine ?

Pas vraiment !

Le moyen le moins couteux reste de penser à le payer à chaque date anniversaire.
Si vous l’avez acheté vous même auprès d’un registraire, celui-ci vous adresse généralement un rappel, au moins un mois avant, et souvent 15 jours et 5 jours avant.
Si une agence le gère pour vous, évitez d’enterrer leur facture lorsqu’elle arrive, car s’ils ne renouvellent pas le domaine, vous le perdrez.
Si votre domaine n’a pas été racheté par quelqu’un d’autre, pour des extensions telles que .com, .net, .org, .info, .biz si votre registraire a demandé la suppression de votre domaine, vous pouvez tenter de rattraper les choses. Sachez toutefois que pendant 30 jours (redemption period), il ne résoudra plus l’adresse IP et ne pourra donc pas pointer sur votre site, mais au moins, il ne sera pas perdu.
Les tracasseries administratives et le temps perdu à la restauration du domaine vous seront généralement facturés assez cher si vous ne faites pas tout vous même (et même lorsque l’on s’y connait un peu, c’est un parcours du combattant). Il est utile de harceler le registraire tous les jours tant que vous n’avez pas une preuve de la restauration du domaine, car les registraires rechignent à traiter ses demandes qui ne peuvent être réalisées de manière automatisée.
Globalement, les registraires gèrent les « redemption period » selon leur bon vouloir, n’espérez pas des miracles.

Le cas des .fr

Les domaine en .fr sont (encore) gérés par l’AFNIC, une association française, qui gère aussi les .re (Ile de la Réunion). L’AFNIC  applique aussi la période de rédemption. Durant les 4 premiers jours de « l’oubli », la réactivation ne peut se faire que par le bureau d’enregistrement (registraire ou registrar) qui était en charge du domaine avant sa suppression. Du 5ème au 30ème jour, un autre bureau peut être mandaté. Détail des bureaux d’enregistrement agréés par l’AFNIC:

Un autre avantage des domaines en .fr, c’est qu’ils ne peuvent être achetés que par des français.
Si le nom de domaine que vous avez oublié de renouveler est une marque que vous avez déposée préalablement, vous pourrez le récupérer en vous lançant dans une bataille juridique contre le nouvel acheteur. Vous avez toutes les chances de gagner, mais cela va prendre du temps et vous couter pas mal d’argent (avocat, frais de justice, …) L’arrangement à l’amiable peut être beaucoup plus rapide et un peu moins couteux (1500 euros …).

Réserver son nom de domaine pour 5 ans ?
C’est un exemple, mais cela peut vous permettre d’être tête en l’air…pendant 5 ans

Votre nom de domaine, votre marque sur Internet

Le fait de déposer votre nom de domaine, c’est protéger votre marque sur le web.
Le nom de domaine doit faire partie de la stratégie de communication d’une entreprise, mais surtout, une fois celui-ci utilisé, son renouvèlement doit être une priorité. Ce doit même être la priorité principale de certaines entreprises.
Quand on parle du trafic sur un domaine comme ebay.com ou du chiffre d’affaires généré quotidiennement par un site comme fnac.com ou laredoute.fr, on comprend mieux ce que peut coûter une seule journée d’indisponibilité. Certaines entreprises n’ont eu qu’à fermer leurs portes après la perte de leur nom de domaine. On imagine aisément que 3 mois de perte de CA ont eu raison de certaines sociétés travaillant exclusivement en e-commerce.

Et vous, 6 mois sans contact, refaire votre référencement (et attendre le bon vouloir de Google), perdre 3 mois de Chiffre d’affaire sur votre site e-commerce, combien cela vous couterait t-il ?

Pense bête à découper :

 

Alors, comment ne pas perdre son nom de domaine ?

En pensant à le renouveler à temps, tout simplement. Cela vous évitera de nombreux déboires, vous fera gagner du temps et c’est la solution la moins onéreuse.

---

SOURCE : http://blog.axe-net.fr/

Plus d’infos sur les noms de domaine : http://blog.axe-net.fr/perdre-son-nom-de-domaine/

 

 

 

 

Bannière

  Coachs.tv - Vidéos et podcasts

Quand un prospect vous dit qu’il n’a pas l’argent, mais veut absolument travailler avec vous, changez-vous vos prix ?

Il vous est fort probablement arrivé de recevoir un appel d'un client potentiel qui veut absolument travailler avec vous, mais lorsqu'il vous raconte son « histoire », votre enthousiasme du début s'estompe. Des creux financiers, vous en avez déjà vécu alors vous êtes en mesure de bien comprendre sa situation, mais en même temps, vous n'avez pas trop le goût de baisser vos prix.

Voir la vidéo

Etiquettes en affaires

Nous connaissons tous certaines règles de base des bonnes manières. Quelles règles devrions-nous observer à notre époque?  Est-ce que les règles d'étiquette sociale sont les mêmes que celles pratiquées en affaires? Je vous invite à regarder cette courte vidéo dans laquelle je vous présente un extrait d'une formation présentée à des jeunes professionnels.

Voir la vidéo


Atteindre le succès par une communication efficace

Piloter vos équipes dans un univers compétitif : Atteindre le succès par une communication efficace
À l’ère des communications rapides, de la productivité et de la performance, il devient impératif pour gestionnaires de bien piloter leurs ressources humaines. Savoir communiquer efficacement son message pour mobiliser et stimuler les équipes de travail est une force indispensable pour atteindre des résultats différents. Faire vivre des expériences stimulantes aux ressources humaines est un gage de succès pour l’entreprise. Avec son partenaire et complice, George Wright animera cet atelier avec le Commandant Robert Piché. Voir l'extrait vidéo sur : http://ressourcepro.com/blog/

Voir la vidéo


  Conseils de leaders

Oser parler et savoir dire

Communiquer avec aisance et assurance. Des conseils et des exercices pratiques pour apprendre à communiquer et à exprimer vos idées clairement en toute situation. Savoir trouver les mots justes et exposer son point de vue sont des atouts précieux lorsqu'il faut faire un appel crucial, déclarer sa flamme, se présenter à un entretien d'embauche ou aborder un sujet délicat avec un proche. Que vous soyez ou non destiné à l'art oratoire, la vie est plus simple lorsqu'on sait se faire comprendre.

Lire la suite...

22 leaders vous conseillent du 30 avril au 6 mai

Facebook, LinkedIn, Google, Twitter, YouTube… Webinaire, Podcast, Produits numériques… WordPress, Achats en ligne… Ventes, communication, marketing, management… Découvrez ce que le Web peut faire pour votre business et comment l’expertise partagée peut améliorer votre réussite en affaires et au travail: http://web.ressourcepro.com/

Lire la suite...


  Suggestions de lecture

Gouverner avec équité : comment mettre fin à la manipulation

Ras-le-bol des abus de pouvoir et des fraudes ? La solution implique un changement radical de notre mode de gestion et une nouvelle attitude personnelle. L'objectif de ce livre vise à mettre en lumière les caractéristiques d'une gestion équitable, tant sur le plan administratif que social. Mettre fin à la manipulation et à la corruption demande un virage collectif vers la transparence. Gérer autrement est possible... Faites-vous partie de la solution ?

Lire la suite...

Le prix à payer

Intuitivement, on associe le prix au magasinage et aux étiquettes sur les produits. Mais le prix se traduit aussi par la valeur que nous attachons à chaque décision. En effet, tout geste a un coût. Ce coût se calcule en dollars, bien sûr, mais aussi en amour, en efforts, en réputation, en valeurs culturelles, et en une foule d’autres facteurs. Bref, qu’on achète un café ou qu’on décide d’avoir un enfant, c’est le prix à payer qui compte. Le principe est vrai autant pour les individus que pour les collectivités.

Lire la suite...


L'essentiel de la PNL

Les clés d'une vie réussie. Vous aimeriez transformer votre vie et renouer avec le succès, mais les lectures fastidieuses et la théorie vous ennuient? Ce livre est conçu pour vous! Pour la première fois, Richard Bandler vous convie à son cours d'initiation à la programmation neurolinguistique (PNL).Entrez dans la peau d'un des participants et apprenez à maîtriser les concepts de la PNL en action. Cet atelier «prêt à emporter» fournit des outils concrets et puissants pour surmonter vos peurs, vaincre la dépression, quitter vos vieilles habitudes et vous libérer du stress et de l'anxiété.

Lire la suite...


Leader : mode d'emploi

Guide pratique qui propose des conseils et des outils concrets pour devenir un leader apprécié et efficace. Communiquer efficacement, favoriser la collaboration, stimuler la créativité et résoudre les conflits dans un climat de coopération, voilà les aptitudes qui caractérisent le leader qui dirige avec brio. Que vous soyez à la barre d'une équipe de cinq ou de trente personnes, vous trouverez dans cet ouvrage tous les outils pour entretenir la motivation de vos employés, susciter les bonnes réactions, éviter les faux pas, maximiser votre productivité et ainsi devenir un meneur de premier ordre.

Lire la suite...